logo-facebook logo-twitter logo-instagram logo-youtube logo-soundcloud logo-spotify

ANNA CALVI + 1ERE PARTIE

Indé / Pop

mardi 9 octobre 2018

ANNA CALVI + 1ERE PARTIE

Échappée du trio londonien Cheap Hotel, raide et fièrement campée derrière sa Telecaster qu'elle malmène en virtuose, Anna Calvi déboulait avec un premier single (Desire), springsteenien en diable, et un album éponyme encensé par Brian Eno et convoquant tous les fantasmes de PJ Harvey, Patti Smith et Siouxsie réunis. Rien que ça. Sept années plus tard, l'encombrant jeu des références est passé d'époque, pour un troisième album produit par Nick Launay (Nick Cave, Grinderman) et enregistré entre Londres et Los Angeles avec son trio et les guest d'Adrian Utley (Portishead, claviers) et Martyn Casey (The Bad Seeds, basse). Hunter est annoncé comme un disque de combat « féministe et queer », interrogeant la séparation des genres, et balançant en single comme un avertissement Don't Beat the Girl out of My Boy (quelque chose comme : ne dégage pas la fille qui est en mon garçon).

Toujours campée sur cette voix mi-angélique mi-écorchée vive et un jeu de guitare impressionnant, la belle anglaise au magnétisme d'or oscille encore entre grandiloquence et sensibilité brute, rock tranchant et mélodies hérissées d'épines, intimité glaçante et furie scénique. Hypnotique, romantique, gothique et énigmatique, la belle à la guitare rageuse aura déjà fait vibrer le festival de Rock en Seine avant de débarquer de toute sa classe abrasive pour une première à La Sirène.

Concert
Le Cap
Concert
debout
Navette Retour
11H00

WE JOHN CARPENTER !